Éclaircissement dentaire : Pourquoi la technique au fauteuil est-elle plus que jamais d'actualité ?

January 15, 2018

On ne peut plus parler d’éclaircissement dentaire sans parler des différentes techniques utilisées en fonction des multiples indications cliniques. Si cela doit faire partie de l’arsenal thérapeutique de tous les cabinets dentaires, tout praticien se doit de donner à ses patients le traitement le plus approprié à leur cas propre. 

Haywood en 1979 a révolutionné les techniques d’éclaircissement en mettant au point une technique simple et efficace : la technique ambulatoire par port de gouttière remplie de gel d’agent d'éclaircissement.

Il est vrai qu’à cette époque, les techniques d’éclaircissement au fauteuil par application de peroxyde d’hydrogène à forte concentration (70 % pour V. Torres, 38 % pour Goldstein) sont réservées à une faible partie de dentistes vraiment préoccupés par l’esthétique dentaire.

Les protocoles d’application étaient très lourds de mise en œuvre et très longs pour un résultat souvent aléatoire. L’évolution des produits mais surtout leur conditionnement, en gel, ont permis (mais cela sûrement grâce au progrès apporté par la technique ambulatoire) de remettre à l’ordre du jour ces techniques au fauteuil.

 

Résultat après application d'un gel de péroxyde de Carbamide 16% (BlancOne TOUCH) sans pose préalable de protection gingivale

 

Ces techniques présentent des avantages indéniables :

 

• Résultat plus rapidement obtenu (une heure d’application (30min avec les traitements les plus modernes) équivaut à une semaine voir 14 jours, environ d’ambulatoire). Cela va répondre à la demande des patients de plus en plus pressés d’obtenir un résultat visible. De plus, nombre de patients préfèrent 1h à 1 h 30 d’immobilisation au fauteuil plutôt que 15 jours voir plus de port de gouttière nocturne, sans parler du refus pour certains de porter des gouttières.

• Résultat immédiat, ce qui est valorisant pour le praticien, plutôt qu’un résultat progressif qui est souvent difficile pour le patient de juger après 15 jours voir 3 semaines (il ne se rappelle plus du point de départ : le patient oublie vite la teinte d’où il est parti).

Protocole moins astreignant pour le patient.

• Technique appliquée par le praticien sous son contrôle, alors que l’ambulatoire est sous la dépendance du patient lui-même ; même s’il doit aussi être contrôlé par le praticien lors de la durée du traitement.

• Si les indications pour la technique au fauteuil sont les mêmes que pour la technique ambulatoire, lors de dyschromie unitaire ou localisée à quelques dents (dents ayant subi un traumatisme, cas des canines souvent plus saturées…) la préférence pour la technique au fauteuil est ici indéniable

 

Si certains gels de peroxyde sont utilisés seuls, l’apport d’activateur d’abord chimique BlancOne® , Pola Office, BisiWhite, Zoom, Dash, puis par des générateurs lumineux (laser, LED, arc à plasma, et UV) a permis de rendre ces gels plus performants et d’accélérer la diffusion, donc la dégradation des pigments colorés.

Si ces accélérateurs ne sont pas obligatoires, ils présentent un plus dans la rapidité de la dégradation des peroxydes par l’action associée de la lumière et de la chaleur fournie par ces générateurs (gain de 5 à 7 teintes) : il est ici intéressant pour le praticien d’étalonner le teintier Vita Classical (VITA®) en graduation luminosité ou d’utiliser le 3 D Master (VITA®) pour mieux juger du résultat obtenu. Les systèmes de prise de teinte électronique sont aussi des appareillages intéressants pour juger des variations colorimétriques durant le traitement.

Si les lasers et les arcs à plasma sont des systèmes lourds et anciens, la préférence actuelle est aux générateurs LED, plus légers et plus maniables (certains sont des lampes à photopolymériser sur lesquels on adapte une fourchette pour diffuser la lumière).

Le système BlancOne utilisant une technologie biophotonique (le seul sur le marché) semble être aujourd'hui cliniquement celui qui permet le plus rapidement l’obtention d’un gain de 7 à 8 luminosités.

 

Si l’éclaircissement unitaire ou localisé trouve son indication dans l’utilisation des gels activés chimiquement, l’éclaircissement global des deux arcades, simultanément, privilégiera les activations lumineuses. L’utilisation de ces différents appareillages lumineux, donne une « image » valorisante à la technique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les étapes d’éclaircissement au fauteuil

Mesures préopératoires

 

• Séance de préparation et éducation du patient : quelle que soit la technique il est important avant le début du traitement de faire un examen endobuccal précis, radiographique pour permettre de visualiser d’éventuelles pathologies. Une fois les soins faits, une séance d’hygiène et prophylaxie (détartrage, jugement de la motivation du patient à effectuer et à suivre le traitement et les consignes suite à un éclaircissement) est réalisé. Un point très important : ne jamais faire de traitement d’éclaircissement au fauteuil sous anesthésie. Le patient doit toujours rester maître de sa sensibilité

• Évaluation des teintes de départ des dents, à l’aide de nuancier manuel ou électronique. Il peut être conseillé de prendre des clichés photographiques avant traitement (toujours avec une référence à côté de la dent naturelle). 

 

Étapes cliniques

Quelle que soit la technique ou les produits utilisés, elle s’appuie toujours sur les mêmes règles:

 

• L’utilisation de gel à forte concentration impose obligatoirement la protection des tissus mous (les traitements BlancOne dosés à 16% de péroxyde de Carbamide et avec des temps d'expositions réduits par 4 ne requiert pas l'utilisation de protection gingivale) le port d’écarteur de joue, de lunettes…

 

• Application de l’agent éclaircissant sur les faces vestibulaires des dents (de 3 à 15 minutes en fonction du fabricant).

 

• Activation du produit (chimique ou lumineuse)

 

• Renouvellement de l’agent éclaircissant, en général 4 à 5 fois (se conférer à la notice du fabricant).

 

• À la fin des applications, élimination de l’agent éclaircissant et règles de précaution pour le patient

Pour les traitements d'éclaircissement dentaire traditionnels :

- Utilisation de gel reminéralisant et désensibilisant (à base de nitrate de potassium et de fluor.

- Suppression d’une alimentation colorée et colorante et hygiène particulière pendant quelques jours 

 

• Les résultats : l’apport nécessaire d’un traitement par le port de gouttières quelques jours pour pérenniser et stabiliser le traitement au fauteuil est instauré. Si cette technique était souvent préconisée (technique mixte ou combinée), elle est incluse au protocole dans le traitement global de la technique Zoom : traitement au fauteuil (3 applications de 15 minutes) puis 4 jours d’ambulatoire. Le résultat est le même au final qu’avec la technique ambulatoire (Sulieman 2004) en moins d’une semaine de traitement contre 15 jours à 3 semaines de traitement ambulatoire seul. Avec la technique biophotonique de BlancOne, une double maintenance est proposé : BlancOne STICK, un gel (6% Péroxyde d'hydrogène) à déposé sur ses dents le soir au coucher, et un dentifrice à action biphasé (CARE & ACTIVE), un sérum pour entretenir l'email et la gencive ainsi qu'un tube à action blanchissante intense (Cristaux de peroxyde pour éclaircir la pigmentation de l'émail - Enzymes naturelles pour dissoudre la plaque et prévenir le biofilm).

 

• Contrôle à une semaine avec les références du départ puis suivi et maintenance entre six mois et un an pour juger du résultat obtenu.

 

• Les effets indésirables sont essentiellement liés aux sensibilités dentaires : les gels d’agent éclaircissant peuvent causer des sensibilités postopératoires dans 15 à 65 % des cas selon les auteurs (Haywood 1994, Schulte 1994, Léonard 1997, Tam 1999). Ce pourcentage monte même à 78 % avec les anciennes techniques au fauteuil (Nathanson et Parra 1987, Cohen 1979). Cela peut être dû à la plus grande concentration des produits et des temps d'exposition rallongés (Haywood 1994) mais cela n’est pas toujours le cas (Kihn 2000).

Cette sensibilité, si elle se produit, est normalement passagère et ne dure que quelques jours mais des cas de sensibilités prolongées ont été rapportés (Tam 1999). Même si cette sensibilité est atténuée par l’utilisation d’un gel fluoré (Mokhlis 2000), elle peut aussi forcer le patient à arrêter le traitement prématurément (Léonard 1997). 

 

• Les limites des traitements sont les mêmes que pour toutes les techniques d’éclaircissement: il est important de bien déterminer les objectifs au départ et les réelles indications pour aboutir à un éclaircissement probant.

 

Conclusion

 

Les patients sont de plus en plus demandeurs de ces pratiques : pourquoi se priver de ce plus dans un cabinet ? Si dans la majorité des cas, un seul type de traitement est pratiqué, nombreuses sont les situations cliniques où la technique au cabinet (au fauteuil) doit se combiner à la technique ambulatoire. La multiplication des techniques et des produits offre de nos jours des possibilités thérapeutiques variées, adaptables à chaque situation clinique et ce, avec des résultats prédictibles. Ces techniques sont applicables par tous avec des résultats garantis, à condition de bien connaître les indications, les limites de ces techniques, de savoir répondre aux questions de vos patients et de les prévenir des suites opératoires possibles (sensibilités) en les éduquant aussi sur les précautions qu’ils devront prendre pour pérenniser leur traitement. Les dépôts de surface (thé, café, tabac en forte quantité) peuvent masquer rapidement l’effet du traitement. Il ne faut pas hésiter à refuser un traitement si le patient n’est pas assez motivé et prêt à suivre les recommandations du praticien.

 

Source : Christian Pignoly :  LES 10 POINTS CLÉS SUR LES DYSCHROMIES DENTAIRES

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - White Circle

Restez informé des dernières actualités 

Copyright © 2019 Capital Santé SAS.  Tous droits réservés. 
BlancOne est une marque déposée d'IDS Spa Italie. BlancOne France - Capital Santé - Distributeur exclusif en France